Pilule du lendemain – l'utilisation

Pilule du lendemain – l'utilisation

Utilisation

On ne peut pas prévoir le moment de l’ovulation, ni se fier au fait que l’ovulation ait lieu au 14ème jour du cycle. D'un point de vue statistique certes, la probabilité de l’ovulation se situe autour du 14ème jour, mais cette échéance varie fortement d’un cycle à l’autre mais aussi d’une femme à l’autre. C’est pour ça qu'il est si important de prendre la pilule du lendemain le plus rapidement possible pour devancer l’ovulation.

On peut plus probablement empêcher une grossesse non désirée avec une pilule du lendemain à l’acétate d’ulipristal (par exemple l'ellaOne®) car elle agit encore tout juste avant l’ovulation. Le comprimé peut être pris à tout moment de la journée et indépendamment des repas. Important : si tu vomis la pilule du lendemain dans les trois heures qui suivent la prise, il faut en prendre une autre aussi vite que possible.

Tu peux aussi prendre sans problème la pilule du lendemain pendant l’allaitement. Mais il faut respecter un temps de pause avant la tétée suivante. Avec la pilule au lévonorgestrel, on recommande de respecter une pause de 8 heures, pour la pilule à l’acétate d’ulipristal, une pause d’une semaine. Le mieux est d’allaiter le bébé avant la prise de la pilule. Pendant la pause, il faut pomper le lait maternel et le jeter pour éviter l’arrêt de la production de lait.

Slider image
Logo
Plus d'informations sur la pilule du lendemain