Les contraceptifs chimiques

Les contraceptifs chimiques

Les contraceptifs chimiques existent sous bien des formes : gel, crème, comprimés ou suppositoires. Comment fonctionnent-ils ? Est-ce qu’ils peuvent te convenir ? Et sont-ils si fiables ? Tu trouveras ici toutes les réponses à tes questions.

Action

Les contraceptifs chimiques peuvent contenir différents agents actifs : certaines préparations ont des spermicides qui tuent les spermatozoïdes. D’autres produits contiennent à la place de l’acide lactique ou de l’acide citrique qui freinent la mobilité des spermatozoïdes et peuvent ainsi empêcher la fécondation d’un ovule. Certains ont une double action : par exemple le suppositoire moussant, le spray moussant ou l’éponge contraceptive. Ces contraceptifs chimiques contiennent des spermicides et leur mousse empêche les spermatozoïdes de pénétrer dans l’utérus par le col. Le produit se dissout dans le vagin pour que les agents actifs s'y répandent. Normalement, la contraception est assurée pendant deux heures. Mais pour chaque rapport, il faut à chaque fois utiliser un nouveau contraceptif.

Utilisation

On peut les utiliser de deux manières différentes : soit la femme introduit le produit dans son vagin, soit elle l’applique sur un autre contraceptif, comme une FemCap ou un diaphragme. Cette action doit être exécutée au moins dix minutes avant le rapport sexuel.

Fiabilité

Les contraceptifs chimiques représentent une méthode de contraception plutôt peu fiable, l’indice de Pearl oscille entre 3 et 21, ce qui signifie qu’en tenant compte des erreurs de manipulation, entre 3 et 21 femmes sexuellement actives qui utilisent un contraceptif chimique connaissent une grossesse non désirée chaque année. On peut obtenir une plus grande fiabilité si on utilise en plus une FemCap ou un diaphragme : l’indice de Pearl retombe alors à une valeur comprise entre 2 et 7.

Inconvénients

Les contraceptifs chimiques sont non seulement relativement peu fiables, mais ils ne sont pas non plus très simples d'utilisation car il faut introduire un autre produit à chaque nouveau rapport sexuel et cela, un certain temps avant les rapports. Les contraceptifs chimiques peuvent en plus provoquer des allergies ou une sensation bizarre dans les parties intimes, par exemple une sensation de brûlure ou de chaleur. Les muqueuses vaginales peuvent être endommagées. Certaines personnes enfin trouvent plutôt désagréables l’odeur ou le goût de ces produits.

Pour qui ?

Les femmes qui veulent un moyen contraceptif disponible rapidement et facilement, et qui ne veulent penser à la contraception que juste avant les rapports, font le bon choix avec les contraceptifs chimiques. Il faut quand même qu’elles sachent que ces contraceptifs ne protègent pas à 100% d’une grossesse non-désirée.

Où se les procurer ?

Les contraceptifs chimiques sont en vente libre et disponibles par exemple en pharmacie.

Pille Danach http://www.pille-danach.de