La pilule

La pilule

Pour de nombreuses femmes et jeunes filles, c'est la méthode privilégiée : la pilule compte parmi les contraceptions les plus populaires. A juste titre ! Car elle est considérée comme sûre et pratique. Mais quels sont les inconvénients ? Tu trouveras sur cette page toutes les informations importantes la concernant.

Action

La pilule combinée contient un progestatif et un œstrogène comme l'éthinylestradiol. Le progestatif empêche la libération des hormones qui sont responsables de la maturation des follicules ovariens et de l'ovulation. Les follicules ne mûrissent pas et l'ovulation n'a pas lieu – pas de grossesse possible donc. Autre effet : la glaire cervicale s’épaissit dans le col de l'utérus ce qui fait que les spermatozoïdes atteignent plus difficilement les trompes. Enfin, avec la pilule combinée, la muqueuse utérine est plus fine. Il y a différents types de pilule combinée : monophasique, biphasique et triphasique. Avec la pilule monophasique, il y a dans chaque comprimé la même quantité d'œstrogène et de progestérone. Les pilules biphasique et triphasique contiennent des comprimés différemment dosés en fonction des différentes phases du cycle pour mieux s'adapter au cycle naturel. La minipilule, elle, ne contient qu'un progestatif et pas d'œstrogène. Contrairement à la pilule combinée, la minipilule agit principalement en épaississant la muqueuse au niveau du col de l'utérus ce qui empêche les spermatozoïdes de pénétrer dans l'utérus. Par ailleurs, les ovules éventuellement fécondés pourront difficilement se nicher dans la muqueuse étant donné qu'avec la minipilule, cette membrane reste très fine.

Utilisation

Tu avales tous les jours un comprimé sans le croquer et si possible toujours à la même heure. Avec la pilule combinée (micropilule), tu as une fenêtre de sécurité de 12 heures – si tu ne peux pas prendre ta pilule en temps voulu, tu peux encore la prendre dans les 12 heures. Tu as moins de marge avec la minipilule. Avec la pilule monophasique, il n'est pas indispensable de respecter l'ordre des comprimés de la plaquette (aussi appelée blister). Avec les pilules biphasique et triphasique au contraire, il faut suivre à la lettre l'ordre indiqué pour être protégée sur toute la durée du cycle. A la fin d'une plaquette, tu fais une pause : c'est à ce moment-là habituellement que les règles surviennent. Puis tu commences une nouvelle plaquette. En règle générale, la pause est d'une semaine, mais certaines pilules proposent de continuer à prendre des comprimés inactifs pendant cette période pour ne pas perdre le rythme.

Fiabilité

Toutes les formes de pilules contraceptives sont considérées comme sûres selon l'indice de Pearl. L'indice de Pearl donne le nombre de femmes sexuellement actives sur 100 qui, sur une année, tombent enceintes, en fonction de la contraception qu'elles utilisent. Alors que la pilule combinée a un indice de Pearl compris entre 0,1 et 0,9, la minipilule a un indice compris entre 0,5 et 3. La minipilule a un indice légèrement plus élevé car des erreurs d'utilisation peuvent se produire plus facilement – en termes de temps, tu as moins de marge pour prendre le comprimé oublié avec la minipilule qu'avec la pilule combinée. Par contre, si la minipilule est prise correctement, l'indice de Pearl se situe en moyenne autour de 0,8. Plusieurs facteurs peuvent jouer sur la fiabilité d'une pilule – un oubli de pilule ou une pilule prise trop tard, par exemple. Si ça t'arrive, reporte-toi à la notice d'utilisation : elle t'indiquera comment corriger cette erreur. Certains médicaments – y compris les antibiotiques et le millepertuis – peuvent aussi atténuer l'effet de la pilule. Enfin, en cas de diarrhées ou de vomissements, il se peut que la pilule ne protège plus suffisamment. La notice d'utilisation fournit des informations importantes pour tous ces cas de figure. En cas de doute ou si tu as une question, n’hésite pas à consulter ton gynécologue.

Inconvénients

La pilule est une contraception qui offre relativement peu de flexibilité : tu dois la prendre tous les jours, à la même heure. Dans certains cas, ça peut s'avérer difficile voire déroutant – par exemple lors de longs trajets en avion ou avec le décalage horaire. Des effets secondaires sont également possibles : maux de tête, prise de poids, nausées, baisse de libido, sautes d'humeur ou saignements en dehors des règles. La pilule peut également être à l'origine de problèmes de santé plus graves – il existe par exemple un risque légèrement accru de thrombose.

Pour qui ?

Pour les femmes et les jeunes filles qui veulent une contraception fiable sans avoir à y penser chaque fois qu'elles ont des relations sexuelles – mais qui sont quand même prêtes à se discipliner pour prendre un comprimé chaque jour. La pilule est aussi un recours pour les femmes qui ont des problèmes de règles. Celles qui ont déjà eu une thrombose ou d'autres antécédents médicaux doivent impérativement consulter un gynécologue qui leur prescrira une pilule adaptée. Même chose pour les fumeuses.

Autres possibilités

La pilule peut être un recours pour les femmes qui souffrent de problèmes de règles : avec la pilule, les règles durent souvent moins longtemps, elles sont généralement moins abondantes et moins douloureuses. Dans de nombreux cas, il est également possible de prendre la pilule pendant plusieurs mois sans interruption – par exemple, on peut décaler ses règles pour qu’elles n’apparaissent pas à un moment inopportun.

Où se la procurer ?

La pilule doit être prescrite par un médecin ; elle est disponible en pharmacie sur présentation de l'ordonnance.

Pille Danach http://www.pille-danach.de